† Blood Vampire Knight †


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]   Ven 22 Mai 2009 - 16:54

Dans ce PV, Shin vient d'apprendre ses origines en découvrant, dans une clinique clandestine, des dossiers sur lui. Il apprend qu'il est né d'une expérience. Il est hybride et possède en lui un comportement similaire à certaines personnes qu'on appellent vampire. Rendre un humain plus évolué était le but recherché par ces scientifiques. Asran Shin est le premier de sa génération à posséder cela en tant qu'humain ou plutôt hybride. C'est ce qui explique sa grande force, son agilité et la vitesse de régénération des cellules et des tissus et, sans oublier, la couleur de ses yeux. Ainsi, il découvre que Mia n'est pas vraiment sa sœur, que ses parents ne le sont pas et que sa vie n'est rien d'autre qu'un mensonge. Sombrant dans une folie temporaire, le jeune garçon transforma la clinique en un grand bain de sang et s'isola afin d'y réfléchir un peu plus à la situation, avec ses démons intérieur.




* Humain ? Suis-je humain ? *
* Tu n'est point humain.. *
* Suis-je un vampire ? *
* Non plus.. Tu es une chose qui ne devrait pas exister ! *
* J'ai peur... *
* Laisse-moi sortir et je m'occuperais de tout ! *


    Un hurlement retentit dans les environs du bâtiment clandestin, ce cri de désespoir appartenait à Shin qui s'était écroulé sous les larmes. Allongé sur un sol froid, le garçon tremblait. C'était une réaction normale pour une personne qui avait découvert que depuis sa naissance il vivait un mensonge. Peut-être que cette haine pour ceux qui ont tués ses parents adoptifs est bien présente et que l'amour qu'il porte pour sa sœur est bien là mais tout cela vient de cette vérité qu'on lui caché. Les larmes continuaient à rouler sur son visage jusqu'à ce qu'il se ressaisisse et se relève. Il essuyait les zones humide de son visage avec sa main et la reposa le long de son corps en serrant les poings. Un sourire en coin fit son apparition sur son visage, dévoilant une attitude hautaine et méprisante, un comportement étrange. Marchant impérieusement, Shin ouvra sa veste blanche qui était tachée de sang, on pouvait voir un torse nu en dessous. Il mit sa main dans sa poche et sortit un paquet de cigarettes neuf.

    Il arrachait le film plastique qu'il l'entourait et ouvrit la boîte. Avec ses doigts, il avait déposé une empreinte de sang sur la partie blanche de la cigarette et avait posée l'autre partie sur ses lèvres. Regardant la ville de la fenêtre, le jeune Asran avait saisi une bouteille inflammable et l'avait lancée sur le tas de dossiers dans lequel il avait découvert la vérité. De son autre main, Shin prit son briquet et appuya légèrement sur la gâchette pour en faire sortir une grande flamme et lança l'objet dans le liquide qui coulait de la bouteille. Le produit inflammable s'approchait du briquet et prit feu ! Les flammes gagnèrent beaucoup d'espace, elles avaient atteint les dossiers et, ces derniers commencèrent à brûler instantanément. Ce qui n'avait pas vu était que ce feu bloquait la porte de sortie, l'autre porte qui se trouvait derrière lui menait au toit. Il n'y avait pas trente-six solutions, il devait monter et trouver quelque chose pour s'échapper. Il grimpait les marches alors que la fumée suivait aussi, le feu prenait des proportions assez grandes.

    L'étage était en feu et les flammes sortait des fenêtres, qui s'étaient brisées. La nuit était calme, un doux air frais s'était installé puis s'était réchauffé. Posant son regard sur n'importe quoi, le jeune homme aperçu une grue et avait décidé d'y monté pour avoir une vue plus claire mais en vain. Cependant, il se captiva pour cette lune, assez grosse par rapport à d'habitude. Elle en éblouissait même les yeux rouges de l'hybride. Soudain, une explosion, cette dernière avait pulvérisé une partie du toit. La grue en avait même été secouer et les énormes fixations qui la maintenait furent pour la plupart dans le vide. La grue penchait subitement et chuta. Shin avait été emporté par cette structure métallique, il sauta en prenant appui sur une des barres. Il ne se déplaça pas très loin mais assez pour survivre à la chute car il avait aperçu deux point d'eau, tous près. Tout cela s'était passé si vite qu'on avait juste pût voir une grande colonne d'eau s'élever en l'air. Ainsi, il avait survécu en faisant un saut d'une vingtaine de mètre pour arrivé dans un bassin d'un Rotenburo. Toujours conscient, Shin regagna la surface un peu étourdi. Ses cheveux cachait son visage fin et ses yeux, tandis que sa veste était, maintenant, transparente. La grue était tombée, c'est ce qui fit un grand bruit mais tout ce qu'on pouvait remarqué car autour du bassin se trouvait un grand mur. On ne pouvait plus voir ce qui se passait dehors. Shin, sortit de l'eau, trempé, et s'asseya sur un rocher. Puis des bruits de pas se fit retentirent et, lorsqu'il leva les yeux, le jeune homme aperçu une silhouette élégante qui s'approchait du bassin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]   Dim 24 Mai 2009 - 19:21

DRIIIIIIING.....DRIIIING....DRIIIIING....PAFFFF

Veuillez excuser ce petit imprévu mais mon réveil vient de finir sur le sol en miettes ! Quand je pense qu'il n'est que 7 h 00....Je ne supporte plus la sonnerie désagréable de cet instrument. Nous étions sûrement un vendredi, tout au plus presque une fin de semaine à dire précisément ! Etant une étudiante à l'académie, mon devoir était d'au moins assister à mes cours, seulement j'avais la tête qui tournait, mes jambes flageolantes et le front en sueur ! Pourtant même dans cet état je ne pouvais louper une telle journée, tant pis si je devais tomber dans les pommes au moins mon acte de présence aura été bénéfique à mon dossier ! J'enfilais mon uniforme, préparait vite fait mes quelques affaires à prendre et à rajouter dans mon sac, puis je mettais entre mes lèvres une biscotte sans beurre, sans confiture....Pas très glorieux pour un petit déjeuner, mais je me sentais si mal que je n'avais la force d'avaler le moindre petit gâteau. Une fois prête, je quittais le pavillon pour me diriger vers les salles de classe.

La journée parut longue et épuisante, si bien que j'avais finie à l'infirmerie...quelle belle perspective de manœuvre ! Disons que dans d'autres sens inconnus, ma force mentale avait été poussée à bout, que je dégringolais dans les escaliers et qu'on m'avait vite portée à l'infirmerie ! Mon réveil ne fut pas des plus plaisant, quelques égratignures me rappelèrent immédiatement ce qui s'était passé. Par des gestes peu approbatifs, l'infirmière me demanda de rentrer au dortoir et de me reposer...Elle rédigea un mot pour mes professeurs et me convia à partir dès que je me sentirais mieux ! J'aspirais à ma faiblesse que je n'étais rien d'autre qu'une incapable ou bien que je devais sûrement être terriblement fatiguée pour tomber malade pour la première fois...

Après m'être assoupie durant une demi-heure, je gagnais le pavillon du soleil en prenant soin de prendre mes clés à l'accueil du comptoir ou la dame s'était absentée, puis ensuite je pénétrais les clés dans chaque serrure de la porte blindée et ouvrit la porte ! Je jetais mes affaires au sol refermant la porte derrière moi, me jetais sur le lit en regardant le plafond ! Bon c'est vrai que je sortais d'une torpeur et que je n'avais plus sommeil, mais j'étais perdue dans mes songes en regardant le plafond immaculé d’un blanc laqué qui donnait l'impression de voir des poussières d'étoiles ! Et dire que ce soir, je devais aidé la dame au rotenburo....J'irais même malade parce qu'elle me faisait de la peine...Dernièrement la dame avait perdu son fils dans un accident, et ce dernier étant donné qu'elle était très malade, s'occupait du rotenburo avec elle...Désemparée, elle se retrouvait à présente seule et la dernière fois, elle avait été si gentille avec moi quand je me sentais pas bien que je ne pouvais l'abandonné, de plus cette dame avait la même bonté que ma mère...j'avais l'impression de voir son âme...

Arrivée au rotenburo, j'avais commencé mon service à la clientèle jusqu'a tard le soir, bien évidemment le règlement stipulé que les élèves étaient privés de sortir de l'académie après le couvre-feu mais...honnêtement, qui respecte les règlements ? La dame m'avait proposé un peu d'argent mais j'avais refusé parce que j'étais trop charitable pour pouvoir accepter cette offre. En récompense de mon travail, elle me suggéra


<< Tu as bien travaillée, je te remercie infiniment pour ton aide...Prend un bon bain ça te détendra ! >>

Pourquoi pas après tout ! C'est vrai qu'en ce moment, cela me ferait un bien fou, mais n'étais ce pas si déplacé d'accepter un tel service ? Elle insista longuement et je ne pus que cédait à cette tentation qui m'importunait grandement au fond de moi même...Direction les vestiaires du vestibule féminin, J'avais apporté mon maillot en cas me disant que je prendrais bien un bain après mais je ne penserais pas qu'il m'aurait été offert ! Enroulant une serviette autour de moi, je me dirigeais vers le bain, en ouvrant la porte coulissante, me sépara me ma serviette qui dévoilait un maillot deux pièces, couleur noir avec un lys brodé sur le poitrane gauche et au milieu du bas de maillot... J'entrais dans l'eau légèrement tiède et fermait les yeux jusqu'a ce que je ressentis la présence de quelque d'autre, mes yeux bleus se tournèrent vers l'individu que je gratifiais d'un sourire plaisant, mais j'étais curieuse d'apercevoir l'un des murs en charpie, je ne cherchais pas plus loin peut être qu'il me donnerait les réponses !

- Bonsoir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]   Lun 25 Mai 2009 - 18:30

    Petit à petit, la silhouette se dévoila être une belle femme. Elle flottait dans l'eau du Rotenburo avec un joli sourire, elle semblait détendue et n'était pas surprise de voir un homme, ici. De plus, Shin était encore habillé et avait fait un petit tour dans l'eau puisque ces vêtements étaient trempés. Il avait mis ses mains dans l'eau et récolta dans le creux de ses mains cette eau tiède dans laquelle il était tombé. Aspergeant son visage, le jeune homme mit, ensuite ses mains sur son visage, restant toujours assis sur le rocher. Un grand silence se fit ainsi après que la jeune fille lui avait dit "Bonsoir". Shin s'était mis debout, brusquement, et secouait ses cheveux dans tout les sens en ayant les yeux fermés et, lorsqu'il les ouvrit il s'élança en faisant un saut au dessus de l'eau pour arrivé à l'autre bout, devant l'entrée du bassin. Il avait posé ses yeux de "sang" sur la jeune fille puis sur la lune, il ne savait pas très bien expliqué pourquoi mais elles avaient un charme, cette lune et cette fille.

    Shin soupirait, à chaque fois qu'il rencontré quelqu'un dans cette ville c'était dans des circonstances embarrassantes. Il espérait qu'un jour cela se fasse dans de bonnes conditions mais bon, on ne peux jamais avoir ce que l'on veux, surtout pour Asran Shin. Repensant à ce qu'il avait trouvé dans cet immeuble toujours en flamme, l'hybride serrait ses poings. Il n'était pas énervé, il était furieux mais on ne voyait pas cela sur son visage, tellement qu'il était impassible on ne pouvait différencier la joie du triste. Il s'agenouilla ensuite et avait saisi la serviette, parterre. S'essuyant ses cheveux et son visage, Shin remarqua une odeur. Ce n'était pas désagréable comme odeur, bien au contraire la serviette, pour preuve cette serviette était restée quelques seconde sur son visage. Il plia soigneusement le linge et le déposait où il l'avait prit. Se retournant, le jeune homme exquisa un léger sourire puis dit après qu'il entendit les bruits des sirènes retentirent.


- Faites comme si je n'étais pas là, je ne fais qu'attendre que tout se calme à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]   Mar 26 Mai 2009 - 13:53

Un bref regard sur la lune qui éclairait l'eau, puis je scrutais l'homme dans toute sa splendeur à chaque gestes qui lui était possible de faire ! Je l'aurais vu telle une œuvre d'art fasconner de l'artiste pour participer au plus prestigieux des concours de galeries ! Son visage était rempli d'une hébétude sans merci, il ne laisser paraitre aucune émotions avoisinantes tellement que j'en fut ébahie d'une telle véracité ! Quand je pu remarquer que ses vêtement moulait son torse, sa musculature d'Appolon, je détournais le regard comme fuyante et piqua un fard grossier que je ne devais me permettre ! Quand je relevais ces mêmes yeux, je fus prise d'un sentiment de froid à l'intérieur de tout mon être, mon sang se glaça et je sentais ma respiration devenir saccadée ! Ses yeux couleur de sang m'avait hypnotisé mais à la fois j'étais inquiète....Il avait l'attrait d'un vampire ! Le charme, les yeux, la reconnaissance de la lune, le visage pâle et sombre... Je n'étais nullement effrayée car si il avait faim, il m'aurait sans doute déjà attaquée pour chercher à boire de mon sang...Avec une exactitude, il avait ramassé ma serviette au sol et s'était essuyé le visage avec, je fus honoré de constater que son odeur y serait imprégné, et que la mienne ne le dérangeait point.

J'entendis juste au plus loin des sirènes de policiers, d'ambulanciers, de pompiers ! Mais enfin qu'est qui s'était passé ? Pour qu'elle telle alerte soit donnée ? Je regardais l'inconnu avec un regard léger et ce dernier me tortura de sa voix douce, suavante qui n'avait encore que le désir de me charmer une fois derechef !


<< - Faites comme si je n'étais pas là, je ne fais qu'attendre que tout se calme à l'extérieur. >>

Ces mots résonnaient en moi comme une sonate immortelle, qui n'aurait jamais été jouée ! Pourtant rien de sa phrase ne laissait paraître sa grandeur mais simplement le ton de son timbre qui donnait l'air d'un prince aux milles rêves. J'étais étonnée quelque peu en reprenant mes esprits qu'il me dise cela ! Était t'il recherché par la police ? De toute manière, j'étais trop lâche pour me séparer de son regard, et de sa présence ! De plus je n'étais pas le genre de femme à attirer des ennuis...Le sourire qu'il m'avait adressé avait chamboulé un génésis au fond de moi, il avait l'air si triste pourtant, alors que son éclat ne faisait que le resplendir encore plus !

- Ne vous inquiétez pas, je ne vous dérangerais pas plus longtemps !

Au fond de moi j'étais déçue de ne pas pouvoir lui parler plus mais je n'avais pas le droit de m'adresser à un dieu de son espèce, je n'étais qu'une humaine simple et fragile après tout ! Je me retournais légèrement en plongeant puis réapparut toujours le dos tourné, mes cheveux se mirent à brillait et à ruisseler comme une cascade sur ma nuque et mon dos. Mes yeux brillaient intensément au reflet de la lune, j'avais peur que une fois retournée, je ne puisses voir plus que le néant du rocher ou il s'était assis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]   Mar 26 Mai 2009 - 22:46

    Le jeune homme mit sa main dans sa poche et avait sorti un paquet de cigarettes. Contenant de nombreuses substances toxiques, dont au moins une soixantaine sont reconnues comme cancérigènes, Shin accepta son sort aux dépends de sa vie qui était réduite. La cigarette "l'aidait" à combattre ce côté monstre qu'il avait en lui, ce coté sombre qu'il tente de caché désespérément des yeux d'autrui. Enfin.. il disait que cet état était celui d'un monstre mais il était plus semblable à celui des vampires. Oui, ces créatures existaient bel et bien mais il n'en avait vu aucun de ses propres yeux. S'il était né c'était bien à cause d'eux, eux, qui causé des dégâts à la population, que ce soit physique ou matériels ils n'avait que faire de cela et, si il avait vu le jour lors de cet expérience c'était pour arrêter les agissements dangereux de certains. Son destin était de les exterminés, de tuer tous ceux qui dérangeait l'humain pour cela il fallait qu'il soit aussi fort que ses plus puissants ennemis, c'est pour cela que les scientifiques ont combiné l'ADN d'un humain et d'un vampire et l'ont implanté dans un fœtus, ainsi Shin fut la seule réussite après des années de recherches mais saviez vous que ce projet était financé par de nombreux pays qui craignaient une invasion de ces sangsues ?! Eh oui, l'homme est prêt à refaire les mêmes erreurs du passé alors que les vampires sont, pour la plupart, pacifistes. Cependant, il reste de nombreux vampires qui ont perdu la notion d'humanité, ceux-là n'ont plus la moindre chose qui les font réagir à part le sang ! C'est eux que Shin pensait tué mais en fait il se révéla dans ces tas de papiers que ce sont tous les vampires qui devaient y passer !

    Ouvrant son paquet, le jeune homme s'était saisi d'une cigarette en le prenant au bout de ses doigts. Lorsqu'il la posa entre ses lèvres, Shin l'alluma à l'aide d'un briquet. La fumée s'invita entre les deux personnes. Le jeune Asran regardait la jeune fille, toujours et toujours et aurait pu resté de longues heures mais cela il ne pouvait pas. Il se retourna et se dirigea vers la sortie mais, il était revenu en arrière après avoir entendu dans la pièce des personnes qui s'approchèrent. Il eut pu que se cacher là où il pouvait, c'est-à-dire, dans l'eau du bassin. En plongeant, le jeune homme avait fait de petites vagues et avait frôlait les jambes de la jeune femme. C'est à ce moment, lorsqu'il entendit la porte s'ouvrir et des voix retentirent qu'il s'arrêta de bouger. Ce n'était pas un grand bassin mais il semblait invisible aux yeux des policiers. Il n'aurait pas pensé qu'ils attendrait aussi longtemps devant alors que Shin frôlait la noyade. Sa paleure devenait un peu bleu sans l'être trop prononcé et s'échappa de sa bouche l'air qu'il avait enmagaziné avant de plonger. Ses yeux se refermèrent et, par chance, se laissa remonter à la surface quand les hommes étaient partis. Aspirant le maximum d'oxygène qu'il pouvait, Shin se mit sur le dos, sur l'eau dérivant jusqu'au bord avec la cigarette qui, elle aussi, se dirigeait, sur l'eau, dans la même direction.


- C'était moins une !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]   Jeu 28 Mai 2009 - 14:02

Le seul son que mes oreilles pouvaient entrevoir était le bruissement de l'eau à chaque mouvement que je faisais ! J'avais sentie sa présence se rapprocher un peu plus de moi, mon coeur devint fou, mon rythme cardiaque s'accéléra et le muscle qui était à l'intérieur de mon corps me brulait la poitrine ! Je pensais soudainement à des tas de choses que je ne devrais imaginer, puis la tête de snow vint hanter mon esprit tellement que j'en frissonnais ! Il avait entre les lèvres une cigarette allumée récemment qu'il fumait légèrement ! J'avais du mal a voir la marque de celle ci, mais peut importe ça ne le rendait que plus magnifique ! Son regard vide d'expression me laissa penser que ma présence le gênait surement, du moins c'est ce que je lisais dans son regard ! Il me regarda longuement et cela me perturba vraiment que je piquais un fard encore plus voyant ! Il se dirigeait vers la sortie sou mon regard quand soudain des bruits de pas venaient vers là, le jeune garçon plongea dans l'eau et tandis que je me demandais ce qui se passait, des policiers laissait coulisser la porte et regardèrent dans toutes les directions

<< Excusez nous mademoiselle mais auriez vous par hasard, un garçon brun avec des yeux rouges ? Nous le recherchons pour incendie volontaire ! >>

Alors c'était donc de ça qu'il se cachait ? Je n'aurais jamais pu imaginer que le jeune homme ferait une telle chose, d'un côté si il était rebelle, ou qu'il avait une bonne raison, je n'irais pas lui faire une morale ! Oh et puis pourquoi je lui en ferais une alors que je n'étais ni une amie, ni sa mère... En faites je n'étais rien à ma plus grande tristesse. Au moins il aurait la preuve que je ne le dénoncerais pas ! Je sentis un frisson frôlant mes jambes, et garda une tête normale pour ne pas paraître suspecte.

- Un garçon brun ? euh non désolée je ne l'ai pas vu...

<< Je vois...merci...>>

Ils refermèrent la porte et le jeune inconnu sortit de l'eau en soupirant légèrement, je n'osais pas vraiment dire grand chose mais je ne souhaitais pas rester muette ! J'aurais aimé entendre le son de sa voix, rien qu'une fois pour le laisser s'en aller en paix..

- Vous....Pourrais je connaître votre nom ?

Pourquoi je lui avais demandé cela moi ? Il allait trouvait ça bizarre et me fuirait c'est certain !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]   Mar 9 Juin 2009 - 20:06

    Shin resta de marbre sous la question qui l'avait troublé. En effet, Shin n'était pas celui qu'il pensait. Simple expérience qui a réussi, le jeune homme est devenu un des "objets" les plus convoité des vampires mais aussi des humains car l'un veut l'immortalité et l'autre veut vivre comme les humains. Ainsi, Shin est partagé entre les deux camps. Ce ne sera pas vers la race vampirique qu'il se dirigera, ni celle des humains, ils sont trop fourbe pour qu'on leur fasse confiance. Il ne pouvait donc se résignait à ne prendre aucun parti. Il se dirigea encore une fois, vers la porte et, lorsqu'il l'ouvrit, Shin découvrit une rangée de policiers prêt à lui faire feu. Ainsi, la jeune fille n'avait pas réussit à les faire partir et, de plus, ils étaient en train de bloqués l'unique sortie sortie. Il referma, rapidement, la porte et couru vers la jeune fille en la poussant dans l'eau avec lui. En fait, ces policiers ne semblèrent pas être de vraies représentants de la loi car lorsqu'ils tirèrent ils se fichait qu'une jeune fille se trouve dans les lieux.

    Ces hommes étaient plus qu'un commando dont la mission était de tuer, mais Shin, en plongeant avec cette jeune fille dans l'eau, avait réussi à la protéger des projectiles. Le jeune homme ne pouvait communiquer vocalement dans l'eau et il le fit par des gestes, lui disant de rester calme. Il la lâcha et se dirigeait à la surface. Il leva sa main, il ne voulait pas qu'elle soit mêlée à cela, alors il valait mieux qu'il se rende. Deux hommes l'avaient attrapé par le bras tandis qu'un autre l'avait attaché par une chaîne métallique. En effet, ces hommes étaient là pour lui.
    D'un coup de poing, Shin fut vaguement conscient et juste après plusieurs coup se faisaient par quelques soldats. Le jeune homme ne disait rien, il se laissa frappé sans rien dire avant qu'un homme s'approche, vêtu d'un manteau noir et dont les yeux étaient aussi rouges que la braise.


    " Alors c'est toi, Akatsuki.. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit un gamin. "


    Se dirigeant vers le bassin, l'homme remarqua la jeune fille et fit signe de la repêcher. Shin commençait à se remuer et essayer de briser ces chaines mais il fallait dire que la chute du haut de l'immeuble l'avait un peu épuisé.

    - Laisses-la partir ! Ne l'impliques pas ou je..


    L'un des homme qui entouré le jeune homme planta un couteau dans sa main afin qu'il ne bouge plus.

    " ...Ou tu nous tuera ? Vois-tu tu n'es pas en position pour tuer qui que ce soit, disait-il avant de se tourner vers la jeune fille. Je présume que tu es sa nouvelle proie. Ce jeune homme, désignant Shin de son doigt, a tué bon nombre de personnes innocentes, il est un monstre et n'hésitera pas à te tuer dès que tu aura le dos tourné. Asran Shin, c'est son véritable nom, dit-il en lisant un dossier qu'il avait sorti quelques seconde avant, mais on l'appelle Akatsuki. Il est membre d'une organisation militaire qui souhaite contrôler le monde et, il se trouve que cet homme est leur pièce maîtresse car il n'est pas un humain comme tu peux en voir tous les jours, cet homme est un monstre qui tu sans état d'âme.. "


    - Enfoiré..


    Serrant ses poings, Shin gesticulait dans tous les sens sous les coups de couteau qui se plantait dans son corps jusqu'à ce qu'il ne fit plus de mouvement et qu'il semble mort mais en fait il ne l'était pas totalement.

    " Je vois.. Alors c'était cela le projet "Ultimate Human". Laissez la jeune fille et le corps, on s'en va ! Mort, il nous est plus d'aucune utilité. "



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]   Mar 9 Juin 2009 - 22:45

Son silence me fit comprendre que définitivement, je n’étais rien de plus qu’une misérable pimbêche qui ne l'intéressait pas ! Déçue, je soupirais légèrement avant de me baigner un peu dans l'eau douce et chaude du rotenburo, les vapeurs formait des petits ronds de fumée et des souffles d'un dragon....Finalement il se dirigea vers la sortie, à mon plus grand regret, je le regardais ouvrir le porte et la refermait aussi vite qu'il le peut en courant vers moi à ma plus grande surprise et en me projetant dans l'eau. Il me fit comprendre par le meilleur des moyens étant donné qu'il ne pouvait respirer que je ne devais pas paniquer et que tout allait bien, je sentais sa main touchait la mienne et m'entraînait hors de l'eau mais à l'abri du danger ! On entendait des voix, puis soudain plus rien, le silence ! Le jeune homme sortit de là et j'entendis des coups fendant l'air s'abattant sur quelque chose ou quelqu'un ! Horrifiée, j'avais les yeux qui tremblait e entendant les cris du jeune homme, je fermais les yeux grelottante de froid, l'eau tombant sur mon visage...Je regardais la scène terrifiée...mais qui étaient ces types ? Certainement pas des policiers malgré leur accoutrement !

" Alors c'est toi, Akatsuki.. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit un gamin. "

Soudainement je compris peu à peu la situation, du comment et du pourquoi mais j'étais encore trop perdue pour m'imaginer des images insensées ! Je sentis une force me tirer par les cheveux violemment, ce qui me valut un petit cri de douleur

- Qu'est que ??? Lâchez moi !!!

- Laisses-la partir ! Ne l'impliques pas ou je..

" ...Ou tu nous tuera ? Vois-tu tu n'es pas en position pour tuer qui que ce soit, disait-il avant de se tourner vers la jeune fille. Je présume que tu es sa nouvelle proie. Ce jeune homme, désignant Shin de son doigt, a tué bon nombre de personnes innocentes, il est un monstre et n'hésitera pas à te tuer dès que tu auras le dos tourné. Asran Shin, c'est son véritable nom, dit-il en lisant un dossier qu'il avait sorti quelques seconde avant, mais on l'appelle Akatsuki. Il est membre d'une organisation militaire qui souhaite contrôler le monde et, il se trouve que cet homme est leur pièce maîtresse car il n'est pas un humain comme tu peux en voir tous les jours, cet homme est un monstre qui tu sans état d'âme.. "

....Je restais complètement abasourdie par ce que je venais d'apprendre, je tremblais légèrement et tomba sur mes genoux, mes cheveux tirés encore plus forts, je ne voulais pas y croire, mais d'un côté qu'est que ça changeais qu'il soit un tueur ou non ? Il était un être humain malgré tout, et puis si telle était mon destin je l'accepterais la tête haute

- Dans ce cas, qu'il n'a qu’à me tuer pour soulager sa peine, si ça peut l’aider !

" Idiote !!! "

Une gifle sur ma joue me remit en place, assez forte vu la rougeur de celle ci, le jeune homme fut poignardé sous mes yeux, des larmes coulèrent de ces derniers.

" Je vois.. Alors c'était cela le projet "Ultimate Human". Laissez la jeune fille et le corps, on s'en va ! Mort, il nous est plus d'aucune utilité. "

Il s'en allèrent, une fois partie je me mis à courir vers le jeune, en prenant sa main dans le mienne accroupie, l'autre main tenta de secouer légèrement sa tête, il y avait du sang de partout, une odeur nauséabonde imprégnée à cet endroit, je déchirais la serviette qui enroulait mon corps recemment en faisant des compresses sur ses plaies, bien evidemment je l'avait emmené sur un rocher vers la rive. Je ne pouvais croire qu'il était mort, c'était impossible, mes larmes coulèrent sur son visage, et une seule phrase sortit de ma bouche

- N'abandonnez pas ! Je vous en prie, restez en vie !!

Je restais là à le contempler en espérant qu'il se réveille, il avait suremment reçu das l'eau de ses poumons ! Courageusement, je commençais un bouche à bouche, pour y faire évacuer l'eau dans ma gorge et la recrachait...Une vive douleur me rappela que je m'étais écorchée le bras et le bas ventre, à cause d'une pierre coupante, lors de ma sois-disante capture ! Je saignais un peu moi aussi à croire que ça avait été violent !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de calme.. [PV Sayuri ?]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discussion calme entre ami... ou pas [PM]
» Arrivée dans le calme...En êtes-vous sûr? [Rp Adonis T. Nightsprings]
» Vent calme et mélodie douce
» Calme et plénitude. 19/12 à 14h16.
» Ballade au calme (PV Isaac)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Blood Vampire Knight † :: Extérieur :: † Rotenburo †-
Sauter vers: