† Blood Vampire Knight †


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tiffany Kallysten Kurohana, Pure Blood

Aller en bas 
AuteurMessage
Tiffany Kurohana
|- Sang Pur -|
|- Sang Pur -|
avatar

Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 23
Humeur : ;P

¤ Feuille de personnage ¤
Age [RPG] . Age [RPG] .: 17
Défis
:
Relations . Relations .:

MessageSujet: Tiffany Kallysten Kurohana, Pure Blood   Dim 1 Nov 2009 - 16:40


¤~ Le personnage ~¤



Nom : Kurohana (Fleur Noire).
Prénom : Tiffany Kallysten.
Age : 17 ans vampires et humains.
Pouvoirs : Étant donné que Tiffany est une Pure Blood, elle a les pouvoirs qui viennent avec. Elle peut détruire presque n'importe quoi avec sa volonté ou se faire obéir des vampires des Classes Inférieures. Par contre, ne connaissant pas de famille autre que ses parents adoptifs, Fany n'a développé que le contrôle plutôt moyen du vent. Elle peut créer des courants d'air froids ou chauds et de petites tornades en passant par la télékinésie. Durant son enfance, elle a découvert sa particularité d'empathie, ce qui signifie qu'elle ressent les émotions des gents autour d'elle. Ses sentiments à elle, même cachés sous son masque de glace, ou des images psychiques ont tendance à s'imposer aux plus faible sans qu'elle ne s'en rende compte. Elle a un bouclier mental qui fait que nul ne peut lire quoi que ce soit dans son esprit. Plus tard, en se concentrant, elle pourra même entendre leurs pensées et faire de la télépathie.
Statut : Élève et Pure Blood.
Nationalité : Allemande et Canadienne.
Orientation sexuelle : ///
But : Trouver le meutrier de ses parents adoptifs, se venger et peut-être retrouver ses géniteurs.

Physique : Tiffany est une vampire, donc son physique est tout ce qu'il y a d'invitant et sa beauté attire invariablement le regard de tous les humains, et même ceux de sa race. Elle parait grande lorsqu'il n'y a personne autour d'elle pour la comparer, à cause de sa taille fine et élancée. Elle est maigre, pas mince, maigre à faire peur. Sur ses os, il n'y a que de la peau. On voit légèrement ses côtes du bas lorsqu'elle est en maillot de bain, mais cela n'est pas laid à voir. Elle a une petite poitrine, et elle trouve que celle qui en ont une énorme n'ont rien à se vanter puisque c'est extrêmement répugnant. Par contre, elle a des abominons d'enfer, pour une fille, et certains garçons peuvent presque l'envier. Sa musculature ne se fait pas beaucoup remarquée dans son corps paraissant frêle ; ses bras et ses longues jambes sont durs comme du roc. Sa silhouette d'athlète et sa démarche légère et souple faisait d'elle une excellente danseuse et une fanatique de sport. Lorsqu'elle marche, on dirait qu'elle ne fait que caresse le sol de ses pieds menus. Elle ne laisse que des traces peu profondes l'hiver, puisqu'elle ne pèse presque rien pour une adolescente. Elle est capable de soulever de lourdes charges, mais il ne faut pas exagérer, car elle n'est pas Wonderwoman. Elle n'est pas grande, mais elle est dans la moyenne des jeunes de son âge. Sa peur est d'une pâleur cadavérique. En effet, n'étant jamais sortit de chez elle dans son enfance, ni pendant le jour, ni la nuit, le pigment bronzant n'a jamais pu se développer au contact de lumière naturelle. On ne peut rien découvrit sur son visage de marbre, à part peut-être de la tristesse pour le plus perspicaces, ses traits restant figés dans de la porcelaine. Il peut arriver qu'un sourire en coin vienne se coller sur son joli minois pour quelques secondes lorsque quelque chose de drôle arrive. Autrefois, le sourire de Fany était ce que ses parents trouvaient de plus charmeur chez elle. Ses pommettes sont légèrement rosées et les lèvres magenta dissimule une dentition parfaitement alignée et d'une blancheur éblouissante. Seules ses deux canines plus longues que la normale et pointues peuvent être considérées comme un défaut dans sa délicate bouche, pour un humain. Son œil droit brille comme une améthyste, alors que l'autre est d'un vert claire qui change entre l'ambre et l'émeraude. Ils sont légèrement bridés, sont un livre ouvert que tout le monde peut lire ses émotions. Même une personne qui ne les croisent qu'une fraction de seconde peut deviner ce qui s'y cache, même si il est écrit dans une langue inconnue. Ils virent au rouge lors de la vue du sang, comme tous ces congénères. La lueur dorée qui y brille en raconte long sur les sentiments de sa propriétaire. Comme ceux des chats, ses pupilles deviennent une étroite fente lorsqu'il fait trop clair. Ses cils épais et allongés font la jalousie des étudiantes de la Day Class qui elles doivent se mettre une tonne de mascara pour l'accoter. Ses cheveux noirs et plats lui arrivent en bas des reins. Chanceuse, pas de fer à sa passer à tous les matins ! Contrairement à beaucoup de gens qui veulent toujours une autre couleur que celle qu'elles ont déjà, Tiffany adore sa chevelure. Coupés en dégradés sur le côté, lustrée, aux multiples reflets passant du indigo au bleu, en passant par l'argenté. Elle a une franche qui cache la moitié gauche de son visage. Elle porte des boucles d'oreille argentées en forme de fleur et un collier assorti, tous deux le venant de sa mère adoptive. Elle a des doigts effilés et elle coupe minutieusement ses ongles avec des contours coupants, comme pour faire des griffes. Ils sont peints en argent avec des motifs indigo qui vont avec ses bijoux. Les bouts sont minutieusement coupés en triangle acéré et ils sont coupants comme des lames de rasoir. Elle affectionne particulière ce qu'elle appelle dans sa tête des "griffes". Son goût vestimentaire est pour le linge blanc, noir, agrémenter d'une touche de sa couleur de prédilection, le violet, minijupe et chemise à cravate, robe, etc., mais l'uniforme de la Night Class est heureusement porté lorsqu'il est obligatoire.


Spoiler:
 

Caractère : Le jour du meurtre des adultes qui s'étaient occupé d'elle, elle bascula moralement. Elle est devenue froide et évite en permanence la présence d'autrui. On dirait presqu'elle est timide, si ce n'est qu'elle ne veut pas qu'on lui parle. Elle qui avant avait une si jolie voix et qui chantait de concert avec sa mère avec entrain, est maintenant muette et triste. Les autres la prennent en pitié à cause de la mélancolie qui émane d'elle et veulent l'aborder. Elle s'éloigne dès qu'on essaie de l'approcher. Même si elle souffre beaucoup, elle n'aime pas que les autres aient mal, donc elle agit en conséquence. Elle est agressive, mais pas méchante. Quand on lui parle, elle ne répond que pas des signes de la tête et avec ses yeux. Le plus souvent, elle hausse les épaules pour dire que cela ne lui importe peu et que cesser de la déranger est une très bonne idée. Elle fronce très souvent les sourcils. Plus petite, elle excellait dans l'art de l'improvisation à cause de ses étranges capacités. Maintenant, cela lui sert même si elle ne s'en aperçoit pas. Une image nette se glisse dans le cerveau des cibles pour les aider à comprendre, mais ces derniers croient qu'ils y ont songé eux-mêmes. Peu à peu, elle devient manipulatrice, mais pas dans le mauvais sens ; elle communique simplement mieux qu'avant, malgré son mutisme inventé. Elle ferme parfois les yeux et respire un grand coup pour se contrôler, même si apparemment rien qui ne puisse la contrarier n'a été fait. Tout l'énerve et elle se met rapidement en colère, mais elle ne panique pas face à un événement qui pourrait semer la zizanie chez d'autres. Sa patience, autrefois légendaire, est maintenant aussi courte que la mèche d'une bougie. Elle aime faire part elle-même et ne supporte pas qu'on lui donne des conseils. Elle ne tolère pas qu'on la touche, même si ce n'est que frôler. Attention, car elle réagit alors avec violence lorsqu'elle se dégage. Un étudiant de la Night, qui était un vrai dragueur, avait un jour tenté de lui parlé en lui mettant les deux mains sur ses épaules et s'était ramasser sur le sol. Elle l'avait empoigné par les bras et l'avait projeté par terre devant elle. Son visage ne laissait voir aucune émotion, mais il avait deviné que c'était peine perdue d'essayer de recommencer. Un autre qui avait eu le malheur de lui piler sur le pied s'était étalé sur le plancher à cause d'une jambette non-voulue alors qu'elle voulait ôter ses orteils du dessous de chaussure du Vampire. Elle oublie beaucoup de choses et cela l'agace royalement. Ça lui arrive souvent de ne plus savoir ce qu'elle a fait hier et elle doit réfléchir très fort pour se rappeler. Elle est une fille très sportive, mais comme elle déteste les jeux d'équipes, ça devient compliqué. Elle a perdu son goût de vivre et seule sa vengeance la retient encore. Elle voue une haine féroce pour les hommes, car elle sait que c'est un jeune humain qui est le responsable de la mort de sa mère et de son père. Elle ne pourrait pas en tuer un seul sans raison, car les cela la dégoûte, mais lorsqu'elle aura trouvé le coupable, il va en pâtir. Fany est rebelle et n'écoute pas ce qu'on lui dit, elle n'en fait qu'à sa tête. Les professeurs n'ont qu'une petite parcelle de l'attention qu'elle avait pour eux avant et elle ne se force plus, ce qui fait qu'elle a pile les notes de passage. L'unique personne qui a gagné son respect est le magnifique Kaname, par son aspect impérieux et doux. Chaque fois qu'elle le croise, c'est à peu près la seule chose qui la sorte de son habituel visage de pierre, elle rougit. Elle est très protectrice et, même si son apparence distante la classe dans le groupe de ceux à éviter, elle a un très grand cœur. On peut lui faire confiance et elle tient toujours ses promesses. Inutile de préciser qu'elle garde les secrets, car elle ne peut pas les dévoiler, sauf par écrit, mais elle ne prendrait jamais le temps de le faire de toutes façons. Elle se sent parfois seule et aimerait que quelqu'un puisse la réconforter. Elle recherche en permanence une personne qui pourrait être son ami, mais elle rejette toute les sortes de lien, croyant qu’une séparation en suite la ferait trop souffrir. Dans sa tête, tout est flou et mélangé, et si elle n'obtient pas d'aide bientôt, elle sombrera dans la folie... Malgré tout, son côté sombre la rend mystérieuse et intrigante et peut inciter les autres à découvrir qui elle est vraiment, car on peut concevoir que sous ce déguisement se terre une adolescente blessée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiffany Kurohana
|- Sang Pur -|
|- Sang Pur -|
avatar

Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 23
Humeur : ;P

¤ Feuille de personnage ¤
Age [RPG] . Age [RPG] .: 17
Défis
:
Relations . Relations .:

MessageSujet: Re: Tiffany Kallysten Kurohana, Pure Blood   Dim 1 Nov 2009 - 16:47

Histoire :

Ce soir-là...

Ce soir-là, la pleine lune était bien haute dans le ciel noir de ce mois frisquet de décembre. Les étoiles brillaient doucement, mais leur éclat était couvert d'un voile de nuages diaphanes. La neige qui s'étendait à perte de vue était aussi blanche que fraiche, rien, même pas des traces de pas autres que celles de Shaolan, ne trahissait la présence de qui que ce soit. Dehors, le bruit de respirations saccadées et rauques, peu profondes et irrégulière, se faisaient entendre, mais personne n'était là pour écouter. Quelqu'un courait. Il zigzaguait le plus rapidement possible entre les maisons pour fuir. Il était traqué. Il était pourchassé par quelque chose... ou quelqu'un. L'adrénaline coulait à flot dans son corps de faible humain et la sensation que le danger était présent s'insinuait de lettres de feu dans son esprit. Il trébucha lourdement contre une petite roche et s'étala de tout son long par terre. Le tapis immaculé amortit quelque peu sa chute. Il grelota, car il était vêtu que d'une simple chemise et d'un pantalon, car ces vêtements chauds étaient restés dans la garde-robe de l'entré du pub. Une silhouette féminine et élancée s'avança lentement vers lui, comme si elle se délectait à l'avance de ce qui allait suivre. Une paire de rubis étincela la pénombre et deux pointes blanches se découpèrent nettement en dessous, puis disparurent chacune leur tour lorsqu'une langue se posa dessus. La chasse était terminée. En une fraction de seconde, l'ombre était sur lui.

Shaolan se savait perdu depuis le début. Jamais il n'avait songé qu'il pourrait s'en sortir. il faisait très froid et il était frigorifié. Les volutes épaisses qui sortaient de sa bouche témoignaient que la température était loin sous le zéro. Même s'il avait un doute sur ce qui se déroulait devant lui, il ne parvenait pas à faire le point. Sa peur et son incompréhension n'était que peu de choses face au point d''interrogation qui lui barrait le visage. L'être mi-fantastique mi-effrayante ne semblait pas vouloir répondre à sa question muette. Il le prit sans ménagement dans ses bras fins et délicats, l'approcha de sa bouche et lui mordit violement dans le cou. Il décerna sous la pâle lueur de l'astre que c'était en fait une demoiselle à la beauté envoutante qui l'avait attaqué ainsi. Sa chevelure noire et lustrée entourait son visage d'ange déchu comme la crinière d'un lion.
Il se débattit avec toute la fougue que son jeune âge le lui permettait. Il donna des coups dans tous les sens, avec force et souplesse, mais une poigne de fer le retenait comme s'il était attaché sur un potau, mains et pieds liés. Après quelques minutes où la bête prenait son sang sans plus de cérémonie, il s'évanouit.

Ce matin-là...

Un chaud rayon de soleil se posa sur son visage, pourtant, la fenêtre avait un épais rideau pour empêcher que la lumière n'entre. Se souvenant de ce qui s'était passé la veille, il se releva un bon, avant de retomber avec un cri de douleur sur le divan sur lequel il était allongé. Il porta sa main à sa blessure, avant de sentir sous ses doigts un tissu humide et poisseux. Une voix s'éleva dans les airs sans même qu'il n’a remarqué la personne qui se tenait assise à côté de lui depuis son réveille. La jeune dame lui disait de ne pas bouger et qu'il avait perdu beaucoup de sang. Il se demanda ce qu'était une Sang Pure lorsqu'elle la maudit et elle insinua qu'une certaine Guil ne tarderait pas à la trouver. Elle se présenta à lui et il trouva son nom très original : Evaëlys. Elle lui demanda s'il connaissait la réelle identité des vampires. L'homme secoua négativement la tête, mais il s'arrêta bien vite lorsque sa marque lui arracha un gémissement. Eva' lui apprit tout ce qu'elle savait pendant plusieurs heures. Elle lui expliqua les classes, les Sang-Pur, les Nobles, les Levels C, et les D qui finissent toujours en End. Elle lui raconta ce qui allait se passer et ce qu'elle pouvait faire pour l'aider. Après avoir assimilé une tonne d'informations, il replongea dans un sommeil plus ou moins réparateur, exténué.

Cette journées-là et celles qui suivirent...

Shaolan avait décidé de rester au près d'Evaëlys après qu'elle le lui ai proposé alors que ça faisait près d'une semaine qu'il se reposait chez elle. Ses soins et sa patience avait fait de lui un vampire qui se contrôlait bien, mais sans plus. L'homme était tombé amoureux et ça semblait réciproque. Ils apprirent à vivre ensemble, tout en essayant d'habituer l'ancien humain à sa nouvelle condition de vie. Il réagissait un peu mal aux Blood Tablets et buvait la plus part du temps le sang de sa jeune fiancée, mais cela ne les empêchait nullement de vouloir vivre ensemble.

Cet après-midi-là...

Cet après-midi-là, alors qu'une pluie diluvienne chutait des nuées grises et que le duo d'éclairs et de tonnerre se répondaient sur une note de fin du monde, une femme aux yeux bleus et aux cheveux aile de corbeaux apparut devant leur demeure avec un bambin sous les bras. Ses prunelles émeraudes mouchetée d'or et de cramoisi lançaient des flammèches et il était clair qu'elle était très très en colère. Ce fut Shaolan qui lui ouvrit et il reconnut sans peine celle qui avait transformé sa vie durant cette soirée qui aurait dû être une des plus belles de sa vie. En effet, c'était une fête d'enterrement de vie de garçon pour son meilleur ami. Il eu la réflexion de refermer tout de suite la porte, mais il stoppa son geste lorsqu'elle le lui ordonna. Il ne pouvait plus bouger, ou du moins, il n'y pensait plus. La Pure Blood lui cracha de s'occuper de la fillette qu'elle tenait négligemment, sinon elle allait tuer les deux tourtereaux. Son épouse arriva à ce moment et lui dit qu'ils pouvaient s'occuper de l'enfant. Elle n'avait pas hésité, car elle savait que la Level A ne plaisantait pas. Evaëlys adorait son mari plus que tout et il était hors de question qu'elle le laisse mourir. Elle prit dans ses bras le bébé d'un air décidé et tira légèrement la main de son amant pour le faire rentrer.

Cette nuit-là et celles qui suivirent...

Tiffany, accotée sur le rebord de la fenêtre, regarda dehors avec envie. La vitre donnait sur le jardin et une haute palissade de planches dissimulait à sa vue le monde extérieur, et en même temps, le monde extérieur de l'univers dangereux des Vampires. Elle savait que l'inconnu l'attendrait lorsqu'elle sortirait. Elle avait lu plusieurs documentaires et encyclopédies, mais le secret que cachait la barrière l'intriguait au plus haut point. Elle n'était jamais sortit de chez elle, car ses parents le lui avaient toujours interdit. Elle avait tout ce qu'une personne voulait, même si elle ne demandait normalement rien. Elle se nourrissait que de Blood Tablet, une pilule qui se diluait dans l'eau en un liquide rouge semblable à celui qui s'écoulait d’une blessure. Justement, un verre rempli de cette boisson trônait à côté d'elle sur une table en bois. Elle avait déménagé au Japon alors lorsqu'elle avait trois ans, parce que son chez-soi ne convenait plus à leur mode de vie. Elle avait appris à chanter et à jouer de la harpe avec sa mère et a faire du sport, la grande passion de son père, avec ce dernier. Pour le contrôle du vent, c'était sa mère qui s'était charger de le lui enseigner lorsque plus jeune elle avait fait voler la Quelques fois, ils recevaient de la visite d'autre de leur race. Fany excellait au jeu de "Mime-moi quelque chose" ou de l'improvisation. Pour une raison qui lui était étrangère, à chaque fois qu'elle se tenait près de quelqu'un, ses émotions se transmettaient à elle sans qu'elle ne contrôle rien. Lorsqu'il y a trop de gens, elle est obligée de s'en aller sans quoi, elle deviendrait folle. Un professeur particulier, et aussi un des siens, venait quotidiennement lui enseigner, du lundi au samedi. À seize ans, elle avait assimilé la matière de tout le secondaire, comme si elle avait sauté une année.

Demain, elle aurait 17 ans. Ses parents étaient partis chercher quelque chose, sûrement son cadeau d'anniversaire. Pour l'occasion, elle était dispensée de cours. La mélodie de la sonnette résonna entre les nombreux murs jusqu'à ce qu'un bruit de clé se fasse entendre, puis, plus rien. Un hurlement de souffrance retentit. Tiffany se redressa et alla voir se qui se passa. Sa mère était couchée, pleine de sang devant son père. Elle étouffa un cri de désespoir. Une arme ronde affublée de pointe était enfoncée dans son ventre. Un autre pareil plana en tourbillonnant avant de se planter dans le corps son paternel. En fait, Evaëlys n'était pas la victime première de cette tentative d'assassinat. C'était bien le Level D qui passait lentement au Level End qui était surveillé par la Guild depuis un moment qui était supposé mourir, mais la vampire s'était placée devant la cible pour le protéger au péril de sa propre vie. L'homme en noir se pencha et sa capuche dévoila une chevelure de feu. Fany plissa les paupières avant de se précipiter vers les deux cadavres qui déjà devenaient cendres et poussières. Sa mère lui murmura qu'elle l'aimait de tout son cœur, mais qu'elle n'était pas sa fille biologique, mais que la Sang Pure qui avait transformé son père serait venue pour se débarrasser d'elle. Elle lui intima de se rendre à la Cross Academy, c'était justement de là qu'il revenait. Un école pour que les Vampires et Humains cohabitent. Puis, sa seule famille mourut. L'odeur du tueur était toujours présente, et oh, s'il la croise il pourrait avoir peur.

Tiffany entra à l'école pour la première fois. Cela fait maintenant une semaine qu'elle est là, et que celui qu'elle cherche aussi. Il est tout près....

Particularités : Elle ne sait pas ce qu'est le fait d'être une Pure Blood et se considère comme tous les autres vampires. Elle n'a jamais touché à du vrai sang et n'a bu que du Blood Tablet. Elle joue divinement bien de la harpe. Matthias a environ la même aura qu’elle et elle sent qu’un lien étrange les unis

Autres : Deuxième compte de Marianne Aizawa et Okay by Idol' .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aido Hanabusa
Admin | Night Class
Admin | Night Class
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 25
Humeur : Niark!

¤ Feuille de personnage ¤
Age [RPG] . Age [RPG] .: 17 ans
Défis
:
Relations . Relations .:

MessageSujet: Re: Tiffany Kallysten Kurohana, Pure Blood   Dim 1 Nov 2009 - 17:08

Hallé hop là, VALIDEE !
Bon jeu sur ce compte =D

_________________


Dis moi Invité, c'est quoi ton groupe sanguin ?


Tu peux toujours t'brosser Alexiel, je ne serai jamais ton esclave °-°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tiffany Kallysten Kurohana, Pure Blood   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tiffany Kallysten Kurohana, Pure Blood
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Blood Vampire Knight † :: Le fofow :: ۞ Présentations ۞ :: Les Validés-
Sauter vers: