† Blood Vampire Knight †


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♪ Eliot Beltherlight ~ Don't piss me off ! [V.2]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eliot Beltherlight
Admin | Day Class
Admin | Day Class
avatar

Féminin
Nombre de messages : 136
Age : 23
Endroit préféré ? : Là où je ne peux pas entendre les folles crier...
Humeur : WTF ? !

¤ Feuille de personnage ¤
Age [RPG] . Age [RPG] .: 13 ans
Défis
:
Relations . Relations .:

MessageSujet: ♪ Eliot Beltherlight ~ Don't piss me off ! [V.2]   Mer 1 Sep 2010 - 15:25

E L I O T _ B E L T H E R L I G H T


  • I D E N T I T É
    • Nom : Beltherlight
    • Prénom(s) : Eliot - Elly [surnom]
    • Âge : 14 ans
    • Nationalité : Anglaise
    • Statut : Humain - Day Class - demi-vampire
    • Orientation Sexuelle : On va dire Hétéro mais c'est un peu trop tôt pour y penser.


  • P E R S O N N A G E
    • Caractère : La première fois qu'on le croise, certaines personnes pensent qu'il serait préférable de ne pas l'approcher, et d'autres tombent sous le charme -généralement, se sont des filles, mais nous ne sommes pas sûr de certaines choses chez les garçons. Car oui, il est possible de le rencontrer avec deux visages différents : l'un froid, dur et tout le reste ; l'autre charmant, sourire séducteur et tout le tralala. Première chose à dire sur son caractère : sournois. Bon d'accord, ce n'est pas le seul adjectif qui pourrait le déterminer parmi les autres, mais c'est surement le plus simple. Eliot, en tant que demi-vampire, à de la chance d'avoir un physique non comparable à celui des "entièrement mortel". Son côté manipulateur fait de malheureuses petites personnes, des jouets à tuer le temps. Il n'a pas que des mauvais côté... Ou si, il n'a pratiquement QUE ça. Sadique, voir souffrir les autres est surement la chose qu'il préfère dans la vie. Taciturne, il est préférable de ne pas le déranger quand il est seul -cela veut dire qu'il veut être seul. Des défauts, il en a encore pleins, comme par exemple sa froideur envers tout le monde ceux qu'il considère comme fourmi et son ton qui est éternellement dur. Une chance pour les demoiselles qu'il attrape dans son filet, il peut être séducteur à un point inimaginable. Womanizer ? Exactement ! Et fière de l'être, bien entendu. Il est aussi un grand égoïste, ne prête ou ne donne jamais ce qui est à lui. Fier aussi... Un peu trop même. Qu'il soit en grande difficulté ou non, il ne prendrait jamais la peine de demander de l'aide à une tierce personne. Susceptible, il l'est. Une parole de travers et c'est son poing dans le visage ou un coup bien placé qui peut faire très mal... Heureusement, personne n'est comblé de défauts, et Elly ne fait pas exception à cette règle. Il sait être attentif à des cas -extrêmement exceptionnel- et parfois d'être une grande aide. Responsable, si on lui donne une chose à faire, il le fait, sauf si vraiment c'est une chose qui le met en colère. Après avoir lu tout ceci, on se dit que c'est un grand colérique. Et encore une fois, oui, Eliot ne contrôle plus vraiment ses nerfs depuis quelques temps. Surement dégoûté par lui-même. En somme, ce petit adolescent n'est pas fréquentable ~ Hormis quand il joue du piano ou du violon. On peut le considérer alors comme calme. Mais il est strictement interdit de le déranger pendant qu'il joue... Ou dites adieu à la vie. Sauf exception.
    • Style vestimentaire : Elly porte le plus souvent son uniforme noir. La mode le préoccupe peu, de toute manière, ses sorties en ville se faisaient très rares. Quelques fois, lorsqu'il se sent d'humeur trop paresseux pour mettre son uniforme, il porte une chemise et un pantalon simple, discret, pour ne pas attirer l'attention. C'est la dernière chose qu'il veut de toute manière quand il est sous "Eliot". Le "Kevin" est bien plus attentionné niveau vêtements. Il fait au moins l'effort de se coiffer, lui.

    • But(s) : Finir ses études, devenir majeur et retirer la garde de sa soeur à ses parents pour devenir son tuteur.
    • Particularités : Il est toujours de mauvaise humeur.


  • O N C E U P O N A T I M E
      Etrangement, le Duc Beltherlight n'était pas serein ce jour là. Pourtant, il faisait beau dehors, un soleil radieux brillait sur Londres. Alors pourquoi était-il si stressé ? Pourquoi tant de paroles incompréhensible, pourquoi faire les cent pas devant sa chambre à coucher ? Étrange.... Soudain, une femme habillée de son uniforme imposé par le Duc lui-même ouvrit en grand les deux portes de la chambre du couple de noble, essoufflée, un grand sourire aux lèvres. Elle prononça trois mots, les trois mots que le Duc voulait entendre depuis neuf long mois. Son enfant était né, son premier enfant. L'héritier de cette lignée de noble venait enfin de naître. Quel soulagement. A son tour, il eut un énorme sourire, entra dans sa chambre et vit sa femme, certes haletante mais le visage comblé, allongée sur le lit, le bébé dans les bras. Eliot. Kevin. Deux prénoms qui plus tard, seront deux personnes différentes. Mais qu'importe, pour le couple, seul le moment présent comptait. Le futur Duc Beltherlight était venu au monde.... Cela se fêta dignement. Toute une semaine. Les invités étaient heureux, mais la moitié n'était là uniquement pour une chose : le sang. Qui aurait cru que le Duc Beltherlight, grand vampire dans son monde, épouserait une simple cousine éloignée de la Reine humaine ? Et qui penserait qu'ils mettraient bas un enfant hybride ? Tout ce que les invités vampires savaient, c'est que cet enfant n'allait pas savoir sa demi-nature avant un long, très long moment.
      Les parents d'Eliot le regardait jouer tranquillement dans sa chambre. Pour un enfant de cinq ans, il était plutôt sage. Il avait entre ses mains un livre de contes "Alice in Wonderland". Il le lisait, sans faire de bruit, sous le regard attentif de ses parents. Sa mère, la Duchesse Beltherlight, était non moins plus inquiète que son mari : était-il normal qu'Eliot sache déjà lire ? D'accord, ils étaient au XXIème siècle, mais de là à avoir un enfant qui sache lire à cinq petites années... De plus, dernièrement, il s'était mit au piano et au violon. Ses professeurs sont catégorique : c'est un génie de la musique. Alors serait-il aussi un surdoué niveau "intelligence scolaire" ? La femme savait pour les vampires. Elle aime et a épousé son homme en connaissance de cause. Peut-être que le sang vampirique dans les veines de l'enfant l'aidait à avoir un peu plus d'avance sur les autres.Qui sait ? Le vampire de mari lui, ne s'occupait point de ceci. Lui était intéressé sur le fait qu'un demi-humain puisse reprendre le nom de Beltherlight. Ce fut à cet instant qu'Eliot remarqua la présence de ses géniteurs. Il leur sourit, ferma son livre et marcha d'un pas assuré vers eux. D'un sourire aussi innocent que son âme, il demanda -encore une fois- pourquoi il ne pouvait pas sortir de la "maison". A cet âge, on s'en rend forcément compte. Pourquoi depuis cinq ans, Kevin n'avait pas eu l'autorisation d'aller plus loin que la jardin ? Son père soupira, lâcha l'épaule de sa femme pour la poser sur la tête de son fils. La réponse fut simple, clair et net : parce qu'il n'avait pas encore la mentalité pour avoir cette permission. Intéressant en somme pour le gamin....
      Intelligent comme il est, Elly avait trouvé deux ans plus tard la réponse. Il était trop "gentil". Ses domestiques lui disait assez souvent cela. Alors, cela devait être ça. Son changement se fit petit à petit, son regard innocent d'enfant se changeait en un regard froid, dur. Son sourire si doux était dorénavant un petit sourire démoniaque mais séducteur. Ses manières, son attitude, tout ce qui semblait être de porcelaine devint marbre. Le début du cauchemar. Sa mère pour le moment, n'avait pas réellement vu ce changement, se contentant de se dire qu'il devait être dans un âge où la rébellion était maître du cerveau. Et son père n'était plus aussi présent qu'à ses premières années de vie. Il partait, parfois loin, et longtemps. Eliot était aussi en âge d'avoir des cours. Mais encore une fois, il ne sortait pas du manoir. Il restait avec des percepteurs chez lui, dans la grande bibliothèque. Quand allait-il pouvoir sortir ? Quand allait-il voir le monde extérieur ? Et ce qui le troublait en ce moment, en plus de l'indifférence de ses parents à son égard, était qu'il devait prendre tous les jours, à heure fixe, trois cachets. Il ne savait pas ce que c'était et ne voulait pas savoir. Il le saurait tôt ou tarde de toute manière. Le temps s'écoula lentement... Il n'avait toujours pas le droit de sortir. Et un an après son changement de comportement, il eut le droit à une soeur.
      Original comme cadeau d'anniversaire. Alice était née trois jours après Eliot, le 18 mai. Ce n'était pas ça qui allait le changer pour autant. Il sera surement plus gentil avec sa soeur, mais il était hors de question qu'il redevienne le doux Eliot d'avant ses sept ans. Après tout, quand il eu huit ans, son père lui avait bien autorisé à se rendre à "l'extérieur". Soit, qu'il ait une soeur, lui avait eu sa liberté. Parfois, il se demandait si ce n'était pas parce qu'Alice était là qu'il avait le droit de sortir. Bof, elle avait bien le droit à ses années de gloire, il les avait bien eut, lui. Dans la voiture, il demandait au chauffeur de le conduire au centre-ville. Il voulait de nouveaux livres. Depuis une semaines, il n'avait pas prit ses cachets, ennuyeux comme il disait si souvent. Il ne voyait pas tellement ce que cela changeait dans sa vie. Mauvaise idée pourtant. En sortant de la voiture, il vit une petite fille tomber et s'écorcher le genou. Une plaie se faisait voir, et l'odeur du sang lui donnait la nausée. Cachant son nez avec un bras, il retourna dans la voiture, demandant au chauffeur de retourner au manoir. Quel était son problème ? Comment pouvait-il sentir le sang de cette manière ? Il était humain, non ? Rentré chez lui, il alla rendre visite à sa soeur. Cette petite fille de deux ans maintenant. Il s'assit à côté d'elle, qui jouait avec un hochet et une peluche en forme d'ourson. Silencieusement, il la regarda faire, un fin sourire protecteur aux lèvres, jusqu'à que son nez le pique affreusement. Encore cette odeur... Le sang... Laissant sur place sa soeur qui avait grimacé elle aussi à la puanteur du liquide vital. Arrivé dans la salon, il vit deux domestiques à terre, son père assit confortablement sur le canapé, un filet de sang aux coin de la bouche.
      Tellement dégoûté par son père, il ne fit pas attention à sa soeur qui l'avait suivit, lentement mais surement. Elle qui était si inconsciente avait les yeux grands ouverts, se demandant surement pourquoi la pièce était comme ça. Elly la prit rapidement dans ses bras, lança un regard noir à son paternel. Il lui cria à la figure ce qu'il avait fait, qu'est-ce qui se passait, pourquoi tout ceci ? Et surtout, qui était-il en réalité ? Alice, tremblante, néanmoins silencieuse, gardait la tête collé au cou de son frère. Et le père des deux enfants fut rapide : il était un vampire qui avait besoin de temps en temps d'une grande quantité de sang, d'où les quelques cadavres qui étaient à ses pieds. Le cerveau d'Eliot ne fit qu'un tour. Cela voulait dire que lui et Alice.... étaient aussi vampire ? Non, seulement à moitié. Seulement à moitié monstre. Le géniteur se leva, s'approcha d'eux, mais le garçon n'eut comme réflexe que la fuite. Il s'enferma dans la chambre de ses parents, où justement, sa mère s'y reposait. Et là encore, il perdit son self-control et explosa, demandant encore et encore des précisions à celle qui lui avait donné la vie. Calmement, elle se leva, prit Alice qui pleurait et dans un chuchotement à peine audible, elle lui dit :

      - Si tu veux tout savoir, va au Japon, va à l'Académie Cross.

      Et se fut tout. Elle sortir, amenant sa petite soeur il ne sait où et le laissa dans le doute. Pourquoi là-bas ? Qu'est-ce qu'il y avait de spécial ? Quelques recherches plus tard, il découvrit qu'une classe de nuit y avait vu le jour. Des personnes surdoués, physique de rêve, sportif et tout ce qui allait avec... Ce n'était pas le portrait d'un vampire ça ? Pour en être sûr, il y demanda de s'y inscrire. Cela le dégoûtait plus que tout de devoir peut-être vivre avec des vampires... Et surtout, de devoir faire encore une fois face à ses parents. Alice resterait encore avec eux, jusqu'à ce qu'Eliot puisse l'emmener loin d'eux. Sa mère était aussi coupable que son père : elle n'aurait jamais dû être avec lui. Une chance pour l'adolescent,son intelligence hors-norme lui permettait d'entrer au lycée. Une fois que tout était prêt, il s'envola pour le Japon, ne comptant revenir en Angleterre uniquement pour prendre sa petite soeur.

      Savoir que je suis à moitié vampire me dégoûte plus que tout. Je ne pourrais jamais vivre normalement. Depuis que je suis à l'Académie Cross, c'est à dire à peu près six mois, je sais ce que sont les cachets que je prends depuis mon enfance. Du sang artificiel. Quand je l'ai su, je n'avais qu'un envie, tout craché. Et dire que je prenais ça depuis ma naissance.... Le pire, c'est qu'Alice doit être exactement au même point que moi. Vivement ma majorité que je puisse l'emmener loin des griffes de ces soit-disant parents... J'appris par le biais du Directeur -après lui avoir révélé que j'étais moi-même un demi-vampire- que la Night Class était bien une classe de vampire. Je me suis dis alors, que je n'avais plus rien à faire ici. Mais je ne voulais pas retourné en Angleterre. J'allais donc devoir supporter ces monstres durant toute ma scolarité.

      Ce qui est drôle, c'est que je me suis rendu compte, en venant ici, que j'avais une sorte de double personnalité. "Eliot", le garçon froid et colérique et "Kevin", le garçon séducteur. Pour tuer le temps qu'il me reste ici, autant jouer les playboys. Je peux au moins voir quelques élèves pleurer. Une chance pour moi, pour éviter qu'"Eliot" ne se mette toujours en colère, "Kevin" pensait souvent à aller en salle de musique pour y jouer du piano. Ou simplement le violon que j'ai apporté. Ce violon, le seul cadeau "d'adieu" que ma mère m'a offert.



  • D E R R I È R E L ' É C R A N
    • Pseudo : Yuuki ~ Yuukimy ~ Doll/Poly = Dolly *PAF*
    • Âge : 15 ans !
    • Comment avez-vous connu le forum ? Mouahahaha 8D Ca se voit que je suis le DC d'Oz.
    • Présence sur le forum : 4-5/10
    • Avez-vous lu le règlement ? Autovalidoche \o/
    • Des idées pour améliorer le forum ? Ca c'est aux membres de nous le dire xD
    • Autre chose à dire ? Venez RP \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
♪ Eliot Beltherlight ~ Don't piss me off ! [V.2]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yo bare gouvènè Nouyok Eliot Spitzer Lan Bouzen.
» Allons au marché ♪ [PV: S'hira et Anna]
» Le Manneken-Pis... pissera du cidre...
» Perfect night ♪
» Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagneuuuhhh ♪ //SBAFF//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Blood Vampire Knight † :: Le fofow :: ۞ Présentations ۞ :: Les Validés-
Sauter vers: